En tête à tête avec la compagnie Aquacoustique

24 juillet 2017

A l’occasion de la prestation musicale de la compagnie Aquacoustique au stade nautique Jean-Badet, nous avons rencontré Jean-Philippe Cadre, fondateur de la compagnie. Nous en avons profité pour lui poser quelques questions entouré de ses deux musiciens, Julien et Loic.

Portrait de Jean-Philippe Cadre – fondateur de la Compagnie Aquacoustique

Une compagnie artistique née il y a 7 ans

Avant ça Jean-Philippe a été enseignant pendant cinq ans, puis chercheur scientifique dans les systèmes moléculaires et cellulaires. C’est finalement dans la voie artistique qu’il va se diriger quelques années plus tard. Il est d’abord co-fondateur de la compagnie « Les baigneurs » : une interprétation entre une danseuse dans une baignoire et un musicien électro-acoustique. Le son et le mouvement interagissent pour former un duo poétique. L’eau était déjà présente dans ce spectacle de danse.

C’est en 2010 que Jean-Philippe se sépare de ce duo pour fonder sa propre compagnie. Il n’a pas encore d’idées définies mais il souhaite tout de même conserver cette thématique de l’eau. En 2009, alors qu’il se trouve au bord d’une piscine lors d’une soirée, il commence à jouer avec les sons de l’eau – avec un instrument acoustique : le hang, un instrument de percussion mélodique suisse.

« Je me suis dit c’est ça que je veux : jouer avec des instruments dans l’eau, en inventer, découvrir de nouvelles sonorités, et partager cela avec d’autres musiciens » Jean-Philippe Cadre

Une tournée nationale et internationale en trio

Accompagné de deux autres musiciens, il forme un trio livrant des interprétations aquatiques, interactives, musicales et originales. De nombreuses villes ont déjà été séduites par la compagnie et leur spectacle dans l’eau.

Hier à Mérignac, ils joueront demain à Septfonds, dans une semaine à Fougères, puis à Tours et à Chamonix. Dans une piscine, une fontaine, des bassins, rivières, lacs, ces musiciens hors-normes investissent de nouveaux espaces publics urbains ou naturels plus surprenants les uns que les autres.

Comptant bien faire partager leur univers et faire découvrir ces instruments inhabituels au monde entier, ils se sont déjà produits en Australie, aux Etats-Unis, au Japon, et c’est loin d’être la fin de la liste pour ces artistes.

Parmi la quarantaine d’instruments dont vous disposez, quel est votre instrument préféré ?

« Le tuba-flûte car tu peux faire de la musique tout en gardant la capacité du tuba » Jean-Philippe
«Les percussions car ils permettent un son harmonique »Loic
«Le saxophone arrosoir, pas simple à appréhender mais c’est un instrument éclaboussant qui dégage des sonorités différentes » Julien

Un dernier mot au sujet des Escales d’été ?

« On a été très bien accueilli par le service de la culture de Mérignac mais aussi par le personnel de la piscine Jean Badet. Les ateliers et le concert ont attiré beaucoup de monde et on peut dire que les mérignacais sont mélomanes! Ils ont le sens du rythme ! Nous avons réellement apprécié cette escale à Mérignac. » La Compagnie Aquacoustique

En tête à tête avec la compagnie Aquacoustique

Photos/Vidéos