Daniel Margnes nous parle des Spectacles Itinérants

15 avril 2019

Découvrez les Spectacles itinérants à travers 3 questions posées à Daniel Margnes, adjoint à la culture de Mérignac.

D’où est né l’idée de lancer la programmation des Spectacles itinérants ?

La Ville de Mérignac organise depuis longtemps des spectacles hors les murs en complémentarité avec la programmation de ses grands équipements culturels, tels que des concerts en plein air, des déambulations théâtrales ou dansées… Avec la mise en place de cette nouvelle saison culturelle, qui est complémentaire des actions développées par ailleurs, il s’agit de renforcer la dynamique culturelle en allant directement à la rencontre des habitants.

En 2018, une première petite saison a vu le jour. Forts de cette expérience, nous souhaitons aujourd’hui structurer la programmation dans une régularité et une visibilité plus affirmée, en proximité des Mérignacais.

Avec les spectacles itinérants, le but est d’aller à la rencontre des habitants, de les interpeler et de susciter la curiosité pour permettre à des personnes qui n’auraient pas la possibilité d’accéder facilement à des propositions culturelles d’être présentes. Parce que la culture favorise une ouverture au monde qui nous entoure, nous souhaitons par cette proximité, sensibiliser, au fil des années, de nouveaux publics.

Quel lien existe-t-il entre spectacles itinérants et les Escales d’Eté ?

La programmation des spectacles itinérants se structure autour des Escales d’Eté, d’avril à novembre. Le festival qui existe depuis plus de 10 ans devient ainsi le temps fort de cette programmation. Les formes artistiques proposées sont semblables : pluridisciplinaires, dédiées à l’espace public, originales, accessibles et conviviales. La gratuité et l’occupation des différents quartiers de la ville sont également au centre du projet qui lie les Escales d’Eté aux spectacles itinérants.

Les Spectacles itinérants permettent de s’adresser à des publics que nous ne toucherions pas l’été, par exemple, les élèves en temps scolaire. Les Escales d’été quant à elles rassemblent une programmation beaucoup plus dense de spectacles, dans cette période où les Mérignacais sont par ailleurs plus disponibles.

Comment la programmation des spectacles itinérants s’inscrit –elle sur le territoire ?

A l’image du travail de concertation que nous menons depuis le printemps 2018 (« Quel territoire de culture à Mérignac en 2030 ») pour écrire la politique culturelle de demain, nous prêtons une attention particulière aux publics. Ainsi cette année, les habitants qui le souhaitent ont la possibilité de devenir bénévoles, hôtes ou encore complices amateurs de l’un des spectacles.

Plus d’informations

D’autre part, les spectacles itinérants s’inscrivent dans des projets transversaux. C’est le cas du spectacle Slowfest qui s’organise en coopération avec le festival Quartier Libre dédié à la jeunesse ou encore du cirque Zampanos en lien avec les acteurs du quartier de Beaudésert. En terme de partenariat nous poursuivons également notre participation dans le festival Hors Jeu/ En Jeu, porté par la Ligue de l’Enseignement de la Gironde, sur la thématique de la fragilité. Nous accueillons à cette occasion le spectacle de clown More Aura.

Enfin, l’objectif de cette programmation est de s’installer dans différents quartiers. Nous allons cette année dans les quartiers Centre-Ville, Glacière et Beaudésert. Les formes artistiques qui y sont proposées permettent de susciter la curiosité des passants que ce soit par l’installation d’un chapiteau de cirque dans une cours, d’une arène en bois sur une place ou d’une déambulation dans les rues.

Voir la programmation

Daniel Margnes nous parle des Spectacles Itinérants