L’Agence de Géographie Affective

Comment raconter l’espace public ? Comment raconter dans l’espace public ? Comment tracer ce lien invisible et réciproque entre l’humain et le lieu, la fiction et la réalité ?

Les projets de création sont travaillés de manière contextuelle. Chaque intervention ou proposition se réinvente en regard d’une situation, d’un territoire. L’immersion est un préalable au protocole de création. Les propositions artistiques prennent place dans des espaces différents qui viennent les transformer autant qu’elles viennent révéler ces « autres » lieux. Si le récit et l’écriture constituent les points de départ de sa démarche, la complexité de cette géographie invisible est aussi rendue par d’autres expressions. Pour chacun de ses projets, Olivier Villanove s’appuie sur un collectif de collaborateurs artistiques complices, spécialistes de la danse, du son, de l’image, de l’architecture, autant de disciplines et d’écritures. Le projet de l’Agence de Géographie Affective rassemble des spectateurs jeunes et moins jeunes autour d’un récit aux registres différents : drôles, intimes, poétiques ou décalés.

Distribution :

Direction artistique : Olivier Villanove
Architecte-révélateur d’espace : Dimitri Messu Autrice : Catherine Verlaguet
Factrice de masque, costumes et ensauvagement : Marion Bourdil
Dispositif sonore : Loïc Lachaize
Création Sonore : Guillaume Laidain
Scénographie : Christian Geschvindermann
Trois comédiens-conteurs : Sébastien Genebes, Anne Reinier, Dimitri Rizzello
Coordination et médiation enfants complices: Tania Douzet